Section de Redon

Quelles priorités pour la gare de Redon ?

Le par

Dans l'édition de Ouest-France du mercredi 17 juin divers associations, dont celle d’Emile Granville, adjoint au Maire de Redon et délégué à l’urbanisme, lancent une offensive contre la future signalétique de la gare de Redon. L’inscription en breton apparaitrait en effet en trop petits caractères.On ne peut que regretter que M. Granville n’ait pas mis la même énergie à défendre le buffet de la gare, fermé en 2012, alors qu’il faisait déjà partie de l’équipe municipale. Cette décision de la SNCF a eu des conséquences bien plus dommageables sur le quotidien des redonnais et l’image de la ville.Il est également regrettable de constater qu’alors que les élus et les citoyens

« La fermeture du Buffet, une erreur majeure »

Le par

La section du Parti Socialiste de Redon a souhaité réagir suite à un article paru dans Ouest-France mardi 19 février. "Vous évoquez, dans un article paru le 19 février, l'importance de la gare aux yeux du maire de Redon. Nous sommes tout à fait d'accord sur le fait que la gare est l'atout majeur de la ville et du Pays de Redon tout entier. Raison de plus pour lui garder dès aujourd'hui toute son attractivité et toute sa qualité de services.Or, accepter, comme l'a fait le maire, la fermeture du buffet et du kiosque à journaux est une erreur majeure. D'autre part, une mobilisation de tous (Ville, Communautés

Les derniers contenus multimédias